GBAR

L'expérience GBAR

Gravitational Behaviour of Antihydrogen at Rest

L’expérience GBAR se propose de mesurer la gravitation ressentie par un atome d’antihydrogène, auprès du nouvel anneau ELENA du Cern. Elle a été approuvée par le Cern en mai 2012, et rassemble environ 50 chercheurs de 15 laboratoires (janvier 2014) .

Objectifs scientifiques

L’expérience GBAR a pour but de vérifier le principe d’équivalence faible d’Einstein, qui stipule que la trajectoire d’une particule test dans un champ gravitationnel est indépendante de sa composition et de sa structure interne. Ce principe fondamental n’a jamais été vérifié directement avec de l’antimatière. GBAR mesurera l’accélération de la chute libre, notée g, qui s’applique à des atomes d’antihydrogène dans le champ gravitationnel de la Terre.